Black Mirror : une série glaçante sur notre avenir

Hey toi ! Si tu te balades un peu sur les réseaux sociaux, si tu suis l’actualité des séries, ou tout simplement, si tu parcoures internet de temps en temps, tu n’as pas pu louper le « phénomène Black Mirror ». La série a fait parler d’elle depuis ses débuts… et aujourd’hui, c’est à moi de t’en parler.

La dernière saison est sortie fin 2017, c’était la quatrième. Black Mirror a débuté en 2011, mais à chaque saison, la série fait toujours autant parler d’elle. Cette série britannique a été conçue par Charlie Brooker, qui a réalisé quelques autres petites choses, mais c’est son principal succès, et quel succès ! La série ne comporte que 19 épisodes, certes, c’est peu, mais leur qualité explique le peu de quantité.

Black Mirror
« Chute libre », l’épisode 1 de la saison 3

Black Mirror, ou la série qui te parlait du futur

Black Mirror est une série qui mêle intelligemment science-fiction et thriller. Chaque épisode étant assez long, une véritable histoire s’installe. Basiquement, les épisodes suivent le schéma suivant : on commence par suivre une personne, le « héros » de l’épisode, on comprend qui il est, à quelle époque il semble vivre, le contexte où il évolue. Ensuite, vient l’élément déclencheur, et c’est là que tout part en cacahuète, comme on dit (ou comme personne ne dit, hein, sauf moi). Les événements escaladent rapidement, comme une descente aux enfers.

Black Mirror aborde des sujets qui nous parlent directement, nous ramènent à notre vie d’aujourd’hui, mais aussi, à notre avenir. Les nouvelles technologies, les réseaux sociaux, le contact humain, le traitement des données personnelles, le transhumanisme… Tous ces sujets sont aujourd’hui présents dans nos vies quotidiennes, et depuis quelques années, il prennent une place de plus en plus grande. Mais, de quoi sera fait demain ? C’est une des questions que soulève cette série.

004334
« Bientôt de retour », l’épisode 1 de la saison 2

Pourquoi cette série nous impacte-t-elle tant ?

Black Mirror nous impacte pour deux choses : le contexte de chaque épisode permet de s’identifier aux personnages, à la situation ; et, la façon dont les choses dégénèrent nous fait peur. Black Mirror, comme son nom l’indique, est le côté sombre de notre société, la face cachée, le revers du miroir. Nous avons peur du futur, nous ne savons pas jusqu’où la technologie peut aller.

D’ici 10 ans, 20 ans, 50 ans, qui sait de quoi sera fait notre quotidien ? Entretiendrons-nous toujours des relations d’humain à humain ? Nos données personnelles seront-elles disponibles partout, tout le temps, à quiconque le demande ? L’intelligence artificielle se rebellera-t-elle contre l’Homme ? Personne ne le sait. Et Black Mirror propose des scénarios, certes, catastrophes, mais qui nous font réfléchir. Dans quel monde voulons nous vivre ? Et dans quel monde les générations futures vivront-elles ?

 

Si tu n’as jamais vu cette série, voici la liste de mes épisodes favoris ! (et je te conseille d’arrêter de lire mon article ici, parce que je te parle de la saison 4… et il vaut mieux que tu ailles la voir avant 😉 )

  • « Retour sur image », l’épisode 3 de la saison 1
  • « Bientôt de retour », l’épisode 1 de la saison 2
  • « Blanc comme neige », l’épisode 4 de la saison 2 (le « christmas special » !)
  • « Chute libre », l’épisode 1 de la saison 3 (je pense pouvoir dire qu’il s’agit de mon épisode favoris, pour toute la série, toutes saisons confondues !)
  • « Tais-toi et danse », l’épisode 3 de la saison 3
  • « San Junipero », l’épisode 4 de la saison 3
3691006
« Black Museum », l’épisode 6 de la saison 4

Une saison 4 qui divise…

Moins « trash », moins « terrifiante », la saison 4 divise les spectateurs. D’un côté, ceux qui ont trouvé cette saison géniale, relevant du génie, et de l’autre, ceux qui ne l’ont pas appréciée, la trouvant moins intéressante que les précédentes. Pour ma part, je me situe dans la deuxième catégorie.

J’ai découvert Black Mirror en 2011, j’ai suivi et attendu chaque saison avec énormément d’impatience. Chaque saison me bluffant de plus en plus, jusqu’à la saison 3, la plus hallucinante, dingue, géniale. J’attendais la saison 4 avec encore plus d’impatience, mais, j’ai été terriblement déçue… 6 épisodes (le double de la première saison, quand même), mais peu qui sortent du lot. Des épisodes longs, mal rythmés, avec des sujets déjà vus, ou bien, trop flous, mal exploités. Des paris risqués, tant pour les scénarios que pour la mise en scène. Mais, j’ai eu du mal à apprécier.

Pour moi, les épisodes qui sortent du lot pour cette saison sont « Hang the DJ » et « Black Museum », avec une nette préférence pour le dernier. Les moins bons me semblent être « Metalhead » et « USS Callister ».

Pourquoi, me direz-vous ?

Pour « Hang the DJ », j’ai trouvé le scénario relativement simple, voir « déjà vu », mais l’histoire était touchante, bien rythmée, et l’épisode m’a semblé assez agréable. Le retournement de situation, « l’explication » finale apporte beaucoup à cette histoire plutôt simple.

« Black Museum », quant à lui, m’a bluffée. J’ai adoré ce scénario, ces retournements de situation, ce côté glauque, où de multiples histoires se côtoient mais se recoupent : le coup de cœur de cette saison.

« Metalhead » aurait pu être un excellent épisode : une photographie atypique, un concept intéressant. Mais je l’ai trouvé extrêmement long, avec peu d’intérêt, on ne s’attache pas aux personnages, l’histoire n’a que peu d’intérêt… Le questionnement autour de ces machines qui prennent vie, se libèrent de l’Homme pour vivre par elles-même, est pourtant intéressant, et pour ma part, c’est le traitement qui n’est pas réussi.

Et pour « USS Callister » (je pense que c’est l’épisode qui divise le plus), je l’ai trouvé très décevant pour son scénario, revu et mal conçu, j’ai trouvé que cette histoire manquait d’intérêt, elle aurait pu être bien plus intéressante… Pourtant, l’épisode partait avec un point fort : le travail sur la réalité alternative, le monde virtuel, le tout, accordé à un esprit rétro, façon Star Trek.

 

Et toi, tu as vu la saison 4 ? J’ai envie de savoir ce que tu en penses !

A bientôt pour de nouvelles découvertes !

Manon

Rendez-vous sur Hellocoton !

tipeeeeboutique

7 commentaires sur “Black Mirror : une série glaçante sur notre avenir

  1. Cette série est vraiment top, comme tu dis elle montre un peu notre futur société même si j’ai souvent l’impression que souvent c’est une exagération de notre période actuelle pour nous montrer à quel point les choses sont extrêmes et comment elles peuvent devenir.
    Pour ma part mon épisode préféré c’est San Junipero qui était vraiment touchant et chouette avec les différentes époques 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis d’accord avec toi, c’est une sorte de « caricature » du monde actuel, mais elle fonctionne bien car le monde est déjà si évolué, qu’il est difficile d’imaginer qu’elles seront les futures évolutions… 🙂

      Je partage ton avis sur l’épisode « San Junipero », un vrai bijou !

      J'aime

  2. je connais et j’adore cette série et ce depuis le début ! c’est cool que tu aies apprécié le 6 saison 4 je me disais que certains le trouveraient un peu  » revenchard »
    contrairement à toi j’ai plutot apprécié la saison 4 pas tout mais j’ai surtout aimé l’épisode 2 avec la maman control freak / le 4 je crois avec le dating façon okcup et le 6 🙂
    j’aime beaucoup la réflexion que ca apporté sur la place de la technologie dans notre vie ça peut aider à prendre un peu de recul parfois et se poser les bonnes questions
    merci pour ton article poulette 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Très intéressante ton approche de BM. Pour ma part c’est différent, je l’ai redécouverte il y a peu. J’avais seulement vue le 1er épisode en 2011, mais difficile de passer à la suite.
    C’est mon conjoint qui m’a donné l’envie de poursuivre cette année. Donc j’ai pu apprécier de voir tous les épisodes à la suite sans trop en attendre des un les autres.
    Pour ma part, j’ai la même pensé que toi, il s’agit d’une vision actuelle sur les nouvelles technologies qui nous entourent et parfois nous dépassent. Par contre, pour certains épisodes, j’ai l’impression que l’on y est déjà (je fais référence à celui où les gens sont notés, quand je vois l’ampleur que peut prendre les « influenceurs » sur la vie des gens).
    Par contre en regardant les épisodes à la suite, je n’ai pas ressentie cette faiblesse dans l’intensité ou la qualité comme toi tu peux le décrire. USS calister m’a beaucoup parlé, j’ai été très réceptive à cet épisode. Et je pense c’est ce qui fait la force de cette série, elle sait touché TOUT le monde, jeune moins jeune parce qu’elle aborde TOUS les sujets.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire Gayelle, je suis contente de lire ton avis sur la série ! 😉

      Je te rejoins sur le fait que cette vision du « futur » peut sembler déjà bien présente dans nos sociétés… comme quoi, l’innovation est si présente dans nos vies, qu’elle nous dépasse parfois déjà 😉

      Je te rejoins sur la fin de ton commentaire, car même si si on n’apprécie pas tous les épisodes de la même manière, l’une des forces de cette série c’est de traiter de suffisamment de choses différentes pour que cela parle à tout le monde ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s